Pour aller plus loin

BLOGS

Théosophie et maçonnerie égyptienne

 

La théosophie propose, à partir de racines réputées tibétaines ou indiennes, une pensée universaliste. La maçonnerie égyptienne a trouvé dans l’Égypte antique la source de toute initiation. Les deux systèmes de pensée se développèrent conjointement dans le dernier quart du XIXe siècle. Helena Blavatsky créa la Société Théosophique en 1875. John Yarker créa en 1877 le rite maçonnique égyptien de Memphis-Misraïm, en regroupant les rites préexistants de Memphis, Cerneau et Misraïm. La même année, il décernait à Helena Blavatsky un certificat d’appartenance au rite d’adoption associé qu’il venait lui-même de constituer.  La même année, Helena Blavatsky publiait “Isis dévoilée”, premier fondement de sa philosophie, qui connut immédiatement un vif succès. De son côté, Gérard Encausse, alias Papus, adhérait à la Société Théosophique en 1887 et au Rite de Memphis-Misraïm en 1908. Il encouragea Oswald Wirth dans la réalisation de son premier tarot en 1889, et le prit en exemple quand il réalisa son ouvrage « Le tarot des bohémiens ».
Oswald Wirth a lui aussi été influencé par la Théosophie, et le logo qu’il choisit en 1912 est manifestement inspiré de celui de la théosophie. En outre, la Papesse de son tarot de 1889, image d’Isis, évoque autant l’Égypte antique que l' »Isis dévoilée » d’Helena Blavatsky. Néanmoins, le Rite Écossais Ancien et Accepté de la Franc-maçonnerie eut toujours la faveur d’Oswald Wirth et, hors des influences de Papus et d’autres dans les années 1880, on voit sa Papesse de 1926 prendre clairement les couleurs de l’écossisme : les colonnes bleue et rouge en témoignent, autant que la peau devenue claire de la Papesse.
De cette époque jusqu’à nos jours, la Théosophie a connu de nombreuses ramifications, et son influence se fait sentir tant dans les milieux New Age que dans certaines sociétés spiritualistes, telles que l’Association Rosicrucienne (Rosicrucian Fellowship) de Max Heindel et l’anthroposophie de Rudolf Steiner. Néanmoins, elle n’a pas sur l’imagerie populaire l’importance de la franc-maçonnerie. Quant à la maçonnerie égyptienne, ses nombreuses ramifications offrent à la franc-maçonnerie des rituels d’une grande richesse symbolique.